Simplepie pas si simple

Monsieur Christophe Lefevre, je ne vous remercie pas. Dire à quelqu’un yaka utiliser Simplepie sans même lui indiquer un tutorial didactique sur la procédure à suivre (et lui faire perdre un après-midi pour pas un rond), ce n’est pas fair-play. C’est pourquoi je pense qu’il y a un créneau à prendre dans la série informatique pour les nuls.

J’ai tout d’abord été surprise d’apprendre que Simplepie est une classe php. Je ne connaissais pas ce gros mot. J’ai failli abandonner et aller me promener puis j’ai découvert que MagpieRSS était aussi une classe php, ouf on a eu chaud.

J’ai suivi les instructions pour installer Simplepie, adressées aux spécialistes, et réussi comme une grande à trouver un  script destiné à lancer Simplepie (un programme qui appelle la classe). Malheureusement, il génère des erreurs chez moi.

MagpieRSS utilisait un programme appelé Feedparser qui appelait la fonction et il était écrit dans un langage que je comprenais. Pour Simplepie, c’est moins transparent pour moi, et même pas du tout. A force d’écumer les forums, on peut voir la liste des bugs, c’est pourquoi je doute que la solution idéale soit trouvée. De plus, en utilisant les programmes de demo, j’obtiens une erreur d’écriture dans le cache. Il semblerait que mon hébergeur n’autorise pas la création de nouveaux fichiers dans un dossier qui a pourtant un chmod à 777.

Après ces tâtonnements, les vacances sont finies et l’agrégateur est donc reporté sine die. Vous pouvez tout de même avoir un aperçu des articles des freemen et des articles du réseaulibre en consultant les sites correspondants.

Arf, il y a un freemen qui a oublié de fermer sa balise souligné et qui me souligne toutes les entrées !