Comment utiliser Simplepie ?

C’est simple, Simplepie, il suffit d’y croire. J’ai dû pêcher par manque de foi.

Voici les erreurs que j’ai commises :

1- J’ai téléchargé le package et j’ai créé sur le serveur un dossier php et un dossier cache, mais j’avais mal lu, le dossier cache doit être dans le dossier php. (d’où j’avais des erreurs du type cannot write cache). J’ai fixé les droits d’écriture de mon dossier cache (chmod à 777) et ça marche. Pour d’autres c’est chmod à 755.

2- J’ai longtemps cherché un fichier exemple pour lancer simplepie. Finalement je l’ai trouvé dans le dossier demo, c’est multifeeds.php. Il est bien documenté et il suffit d’y changer quelques paramètres, comme par exemple y entrer la liste des flux RSS que l’on veut agréger.

3- Il faut faire hyper attention au chemin des fichiers qui sont appelés par le script. Par exemple require_once(‘./simplepie.inc’); Dans le même registre, je n’avais pas d’affichage d’images tant que je n’ai pas modifié ce chemin dans le fichier handler_image.php.

4- L’encodage: j’avais de méga problèmes d’encodage car j’essayais de lire les fluxRSS à partir d’une base de données mysql. Les textes m’apparaissaient en hiéroglyphes d’une langue encore inconnue de moi. C’est là que je me suis aperçue que ma bdd était en latin_swedish, mais même si je la passe en UTF-8, le problème persiste. C’est un grand mystère.

5- Pour l’instant, je suis tellement content de voir un agrégateur aussi beau, que je vais lui donner les flux de la liste freemen à la main.

6- L’étape suivante est l’import dans WordPress, il existe un plugin mais ça demande tout de même de mettre les mains dans le camboui.

7- Pour avoir un aperçu du résultat qui m’a pris 15 jours au lieu de 30 minutes, c’est ici.

8- Ah oui, j’oubliais, merci Christophe.