Internet pour débutants

L’Internet a en gros deux utilités : rechercher des informations sur des sites internet et communiquer en utilisant principalement l’email (on peut aussi tchatter ou poster des messages sur des forums ou des groupes de discussion mais ce ne sera pas l’objet de cet article).

J’ai remarqué que beaucoup de débutants confondent adresse email et adresse de site internet.

Une adresse email est du type : nom.prenom@numericable.fr (le signe @ s’appelle arobase et le nom qui suit est celui d’un fournisseur d’accès à internet ou d’un fournisseur d’email gratuit)

Une adresse de site internet est de type : http://freyafinker.wordpress.com

C’est l’adresse d’une page internet, c’est à dire d’un fichier informatique créé par un auteur et stocké sur un serveur (une sorte de gros ordinateur qui pourra être interrogé à distance, à partir du monde entier). Les fournisseurs d’accès à internet (orange, numericable, neuf, etc…) vont s’occuper de la connection entre votre ordinateur et ces serveurs. Ils vous fourniront non seulement l’accès mais aussi des logiciels qui permettent de naviguer sur internet, et c’est là que tout se complique.

Imaginons que vous n’ayez pas à gérer le problème de la connection, que vous n’ayez pas d’ordinateur, que vous n’ayez pas peur des virus ni des spams (ces derniers sont des emails publicitaires), que vous vous connectiez à partir des ordinateurs d’une bibliothèque ou d’une médiathèque, ou sur l’ordinateur d’un ami. Cela me semble la meilleure façon de débuter.

Mais puisque vous êtes sur cette page, c’est que vous avez déjà ouvert un navigateur (logiciel fourni par le fournisseur d’accès à internet ou installé systématiquement sur l’ordinateur). Ca se complique parce qu’il existe plusieurs navigateurs différents, les plus connus étant « Internet Explorer », « Firefox » ou « Safari » et que certains fournisseurs d’accès ont leur propre navigateur. Lorsqu’on ouvre un navigateur, il apparaît une barre d’adresse (un cadre blanc en haut de la page) dans lequel on peut entrer l’adresse du site internet que l’on veut visiter (qui commence donc par http://). Après avoir entré l’adresse, il suffit de cliquer sur une flèche ou bien d’appuyer sur la touche retour charriot du clavier pour se retrouver sur la page dont on a entré l’adresse.

Une adresse à connaître est celle d’un moteur de recherche. Le plus connu est Google : http://www.google.fr

Si vous possédez déjà l’adresse internet du site, vous n’avez pas besoin de moteur de recherche, il faut l’entrer directement dans la barre d’adresse. Un moteur de recherche est une page internet comme une autre, et elle va vous proposer d’entrer des mots-clés dans un formulaire. Ensuite elle vous donnera de très nombreuses pages de résultats plus ou moins pertinents correspondant à votre recherche. Les auteurs de sites internet se battent pour que leur site soit dans la première page des résultats de Google ou des autres moteurs de recherche, car ce sont les plus consultés.

Lorsqu’on trouve une page intéressante, il est très utile de la marquer. Pour cela, il faut aller dans les commandes du navigateurs pour trouver comment ajouter cette page aux favoris ou marquer cette page pour pouvoir y revenir facilement.

Une page internet ou site web est une page de code informatique. On l’ouvre en utilisant la commande http (hypertext transfer protocol). L’intérêt de ce language informatique, c’est la présence de liens hypertextes. Dans la page apparaissent des mots soulignés, ou d’une couleur différente, ou qui se modifient lorsqu’on passe par dessus avec la souris. Ces liens renvoient à une autre page que l’auteur a voulu signaler, ils permettent d’un simple clic de passer d’une page à l’autre et de se perdre sur internet. D’où l’intérêt de marquer les pages intéressantes en favoris, et d’utiliser les flèches du navigateurs pour avancer et reculer d’une page, ou alors d’afficher l’historique (commande en haut du navigateur) pour retourner sur des pages précédemment visitées.

Je vous propose d’aller maintenant sur la page : comment disposer d’une adresse email gratuite et consultable à distance (en cliquant sur le lien évidemment).