Mises à jour de avril, 2010 Activer/désactiver les fils de commentaires | Raccourcis clavier

  • freyafinker 9:35 am le April 5, 2010 Permalien | Réponse  

    Creative Commons 

    Blogger, c’est créer, et en tant que créateur, nous disposons de la propriété intellectuelle sur nos oeuvres (droit de retrait y compris).
    Après le droit d’interdire, nous sommes passés dans la 3ème ère du droit d’auteur, « la liberté d’autoriser », « autoriser à l’avance certaines utilisations », « permettre la réutilisation », comme le précise Danièle Bourcier, directrice de recherche au CNRS et responsable Creative Commons France.
    Creative Commons propose gratuitement des contrats libres de licence pour diffuser nos oeuvres.
    Les licences sont traduites en plusieurs langues, il existe une version courte et une version longue pour les juristes. L’auteur a le choix entre plusieurs types de licences qu’il va déclarer explicitement par un lien sur le logo CC. De plus les données sous licence sont indexées.
    Chacune des conditions peut être levée après contact direct avec l’auteur.
    Mettre ses oeuvres ou une partie de ses oeuvres gratuitement à la disposition du public n’est pas incompatible avec le fait d’en vivre. Voyez par exemple les options payantes proposées par WordPress.com (qui est sous licence CC avec certains droits réservés). Le site Jamendo qui propose des téléchargements gratuits de musique, ou le journal scientifique en ligne Plos one sont des exemples d’utilisation de licences CC.

    Publicités
     
  • freyafinker 2:34 pm le November 17, 2007 Permalien | Réponse
    Tags : Pile freemen, Plugoo,   

    De la nécessité de bien tenir son weblog 

    J’ai un peu négligé ce blog et internet ces derniers temps, besoin de faire une pause, pas de projet exaltant, résultat j’ai larvé devant la télévision… et tout oublié…

    Résultat, pour bien installer un wordpress, j’ai dû retourner voir l’article de Freya Finker.

    Petit conseil, avant d’installer un wordpress, bien choisir le dossier dans lequel il sera au final, surtout si l’on se trouve dans des sous-domaines. En effet, lorsqu’on déplace le WordPress après installation, on tombe sur un message d’erreur ou parfois sur la racine du site (qui n’est pas sensée être visible par tout le monde), ça fait désordre. Il faut alors retourner dans la page ….wp-admin/install.php, vider toutes les tables et réinstaller WordPress (la dernière opération prend une seconde) mais si on ne veut pas perdre le contenu des tables il faut les déplacer, ou les renommer, ce qui est tout de même désagréable.

    J’aurais dû mieux noter quelle est la page à éditer pour changer la présentation de la page d’accueil, je n’arrive plus à la retrouver…

    Je voulais installer un tchat instantané Plugoo. C’est joli, c’est chouette et immédiat pour le visiteur du site qui n’a pas besoin de s’inscrire pour dialoguer. Plugoo permet d’avoir une conversation avec un visiteur de votre site (un à la fois pour l’instant) en utilisant sa messagerie instantanée favorite.

    Quand j’aurai trouvé, la démo sera sur la pile freemen à son adresse définitive.

     
    • lespacearcenciel 10:09 le novembre 18, 2007 Permalien | Réponse

      Re-bienvenue parmis nous, sur la toile. Ben alors, la télé c’est pas bon !
      Au fait, petite question : Tu en penses quoi de Facebook… ?
      Bises,
      Amitiés,
      Hugues 😉

      Ps – Doc Facebook :
      http://www.lespacearcenciel.com/?p=937

    • Freya Finker 7:44 le décembre 16, 2007 Permalien | Réponse

      Pour installer Plugoo, je n’ai eu qu’à m’inscrire, puis à coller le code dans le template de la page d’accueil, à l’intérieur de la colonne ad-hoc, bref c’est facile et ça fonctionne avec votre messagerie instantanée msn par exemple, bien lire les instructions.

  • freyafinker 7:42 pm le September 11, 2007 Permalien | Réponse
    Tags : Liste automatique, liste freemen, OPML, , XML   

    Listes freemen : mode d’emploi 

    Les freemen, n’allez pas chercher vos listes sur la plateforme de pluralisme, mais prenez-les plutôt sur autresmondes. D’autant plus qu’il y a un bug sur la plateforme. Je suis en train d’installer une autre plateforme sur Autresmondes.

    Je gère une base de données qui comporte toute la liste des blogs et sites freemen en plus des informations que vous pouvez mettre à jour vous-mêmes en remplissant votre fiche.

    Sur cette page, le fait de cliquer sur un lien ou un logo (XML, RSS, OPML, PHP) écrit un fichier avec la liste des liens correspondants. L’url de ce fichier vous est indiqué. Par exemple, l’url OPML vous permet d’importer toute la liste dans votre blogroll grâce aux menus Blogoliste, Importer des liens (chez WordPress). Si on vous demande un fichier à télécharger de votre disque dur, vous pouvez copier-coller le ficher OPML, dans un traitement de texte, et il vous faudra l’enregistrer sous format texte seulement et avec une extension .xml. Attention, en utilisant cette instruction, je suis tombée sur une erreur : c’est l’adresse qui se termine par .xml qu’il faut indiquer dans WordPress comme url OPML.

    Si vous êtes sur Dotclear, vous avez tout intérêt à utiliser le widget : lecteur de fil de nouvelles et à y indiquer l’url qui vous est donnée en cliquant sur : liste alphabétique ou le logo XML. Ainsi vous aurez une liste alphabétique toujours à jour (même si son design ne plaît pas à tout le monde).

    Malheureusement WordPress ne permet l’insertion que de 10 entrées dans son widget RSS. C’est pourquoi j’ai ajouté une variante que je nomme : pseudo RSS et qui permet d’avoir une liste ordonnée avec les dix derniers blogs du réseau en premier. Cela permet d’avoir une liste presque à jour grâce à OPML et d’afficher les 10 derniers grâce à RSS. Remarque : le pseudo RSS génère une sorte de flux RSS de la liste freemen.

    Si vous n’avez pas encore rejoint WordPress ou Dotclear, il y a peut-être une solution pour vous chez Typepad ou Canalblog, qui semblent permettre l’intégration de flux RSS, merci de votre feedback.

    Pour ceux qui pourraient utiliser du code php sur leurs blogs (or de nombreuses plateformes zappent le code php), il existe aussi un fichier php à inclure. Pour info c’est la commande : (elle a été zappée)

    Cela s’adresse malheureusement seulement à ceux qui ont leur wordpress chez eux et qui ont activé le php.

    Sur blogspirit, je me suis fait une liste décorative que j’appelle par une commande (zappée aussi)

    Attention une telle liste ne crée pas de liens vers les blogs de la liste.

    Plus je tente d’expliquer tout cela et plus je me rends compte que ce n’est pas très simple. Désolée. N’hésitez pas à poser des questions.

     
    • hudbad 3:50 le septembre 20, 2010 Permalien | Réponse

      Bonjour,une petite question:
      -Combien de temps faut’il pour apparaitre sur la liste des blogs freemen?

    • Freya Finker 6:39 le septembre 20, 2010 Permalien | Réponse

      Bonjour, après s’être signalé à un(e) free(wo)men, on se retrouve inscrit sur la liste. Ensuite, l’apparition se fait au gré des mises à jour de la liste, par les quelques free(wo)men survivants.
      Je vous inscris bien que le lien vers un seul site ne soit pas une excellente façon d’afficher la lste freemen (puisqu’elle ne crée pas de nouveaux liens vers les blogs de la liste).
      Free(wo)menement…

      • Freya Finker 6:47 le septembre 20, 2010 Permalien | Réponse

        Oups, mille excuses je n’avais pas vu la liste freemen dans la colonne de gauche !

  • freyafinker 11:00 am le September 9, 2007 Permalien | Réponse  

    Les plugins de WordPress 

    L’avantage d’avoir son WordPress chez soi, c’est qu’on peut y installer des plugins qui ajoutent plein de fonctionnalités.

    Or donc, on télécharge les plugins et on les place dans le dossier wp-content/plugins.

    Ensuite, il serait naïf de croire que les plugins vont aller tous seuls dans le menu plugin où on peut les activer.

    Pour la plupart d’entre eux, il faut aller chercher dans le dossier du plugin le fichier de type nomduplugin.php et le sortir du dossier et le placer à la racine du dossier plugin.

    On voit alors apparaître le plugin et on n’a plus qu’à l’activer dans le menu du blog : plugins.

    J’ai testé pour vous les trois plugins qui permettent d’activer le code php : phpexec, runphp et inline php.

    J’ai pas mal bataillé parce que je cherchais à utiliser ces plugins pour afficher du code qui lançait Simplepie, et – c’est bête – j’avais oublié d’activer Simplepie. Après moults essais, c’est difficile de se rappeler ce qui a marché ou pas (d’où l’intérêt de ce blog). Je dirais que finalement je suis restée avec RunPHP.

    Le problème c’est que le dossier Runphp avait plusieurs dossiers Runphp les uns dans les autres, il me semble qu’au final c’est RunPHP (avec les majuscules) qu’il fallait utiliser ; une fois le plugin activé, on peut aller voir dans le menu Options de WordPress les options du plugin, et la page était blanche tant que je n’ai pas mis le RunPHP sur le serveur (et désactivé les autres versions). RunPHP permet de choisir le niveau de sécurité en définissant les personnes qui ont le droit d’entrer du code.

    Quand tout est OK, on se retrouve avec en bas à droite du menu Ecrire avec une case à cocher pour activer Runphp.

    Il y a encore d’autres surprises, c’est que WordPress zappe une partie du code php. Quand on veut modifier la note, le début du code <?php n’apparaît pas. Pourtant php fonctionne puisque l’affichage de

    <?php echo « Hello world »;?>

    marche.

    Moralité pour l’instant, avec php il faut réussir sa note du premier coup !

    A suivre pour l’installation du plugin Simplepie pour WordPress, dont l’absence d’activation (par pure distraction) m’a bien compliqué la tâche.

     
  • freyafinker 10:00 am le September 8, 2007 Permalien | Réponse  

    Comment installer un blog WordPress en 5 minutes ? 

    L’installer sur son site est presque aussi rapide que de prendre un blog sur WordPress.com.

    Pré-requis : le site doit offrir php et une base de données Mysql.

    Comment faire ? Télécharger le package.

    En format Zip (comprimé), il se dézipe tout seul avec un clic droit (extraire les fichiers). Un nouveau dossier wordpress non comprimé va être créé.

    Transférer le dossier dans son entier sur le serveur ftp (bien choisir où on le place).

    Editer le fichier wp-config-sample.php en y entrant les informations de connection à votre base de données mysql (données par votre hébergeur).

    define(‘DB_NAME’, ‘entrerlenomdevotrebasededonneesici’); // Le nom de la base de donnéesdefine(‘DB_USER’, ‘votrenomdutilisateur’); // Votre nom d’utilisateur
    define(‘DB_PASSWORD’, ‘votremotdepasse’); // le mot de passe qui vous sert à accéder à votre site

    define(‘DB_HOST’, ‘localhost’); // 99% de chance que vous n’ayez pas à modifier

    Enregistrer le fichier modifié sous wp-config.php et transférer le fichier sur le serveur à la racine du dossier wordpress.

    Lancer l’installation : trouver le chemin qui permet d’aller lancer le fichier install.php adresse du répertoire dans lequel vous avez placé le dossier wordpress/wordpress/wp-admin/install.php

    Et hop, c’est fini.

    Bon, il y a peu de thèmes proposés et après j’ai perdu toute la matinée à choisir des thèmes parmi les milliers disponibles. (il suffit de les télécharger et d’ajouter les dossiers correspondants une fois extraits dans le dossier wp-content/themes).

    En surfant pour chercher une doc en français, j’ai cru voir que certains vendent des packages pour faire tout cela, surtout ne payez pas !

     
    • freyafinker 11:11 le septembre 28, 2007 Permalien | Réponse

      En installant la dernière version (2,3), j’ai eu une erreur avec localhost et j’ai du entrer l’adresse sql de mon hébergeur : sql.hébergeur.net

    • freyafinker 2:39 le novembre 17, 2007 Permalien | Réponse

      J’ai installé un Worpress 2.3.1 ce matin.
      Petit conseil, avant d’installer un wordpress, bien choisir le dossier dans lequel il sera au final, surtout si l’on se trouve dans des sous-domaines. En effet, lorsqu’on déplace le WordPress après installation, on tombe sur un message d’erreur ou parfois sur la racine du site (qui n’est pas sensée être visible par tout le monde), ça fait désordre. Il faut alors retourner dans la page ….wp-admin/install.php, vider toutes les tables et réinstaller WordPress (la dernière opération prend une seconde) mais si on ne veut pas perdre le contenu des tables il faut les déplacer, ou les renommer, ce qui est tout de même désagréable.

    • base de données Mysql 2:50 le avril 19, 2009 Permalien | Réponse

      Cette base de base de données Mysql, est-elle suposser déjà créée pas l’hébergeur et disponible sur mon compte?

      Je suis avec hostpapa

      Merci

    • freya finker 10:16 le avril 21, 2009 Permalien | Réponse

      Il faut voir avec l’hébergeur s’il propose une base de données mysql et php ou pas.

    • kivx 9:54 le juin 10, 2009 Permalien | Réponse

      Merci beaucoup pour cet article et je confirme ne payer pas pour ces informationss !!!

    • claki 7:02 le avril 26, 2010 Permalien | Réponse

      je confirme ne payer pas pour ces informationss !!!

    • nicoolas 10:43 le juillet 7, 2010 Permalien | Réponse

      il existe tellement de possibilité wordpress.

      Les plugins permettent autant de choix.

      J’adore WP et il existe aussi plein de thèmes gratuits.

    • Gauthier Bruyninckx (@PubGratos) 11:59 le août 18, 2011 Permalien | Réponse

      Bonjour,

      Connaissez-vous la formation WordPress totalement gratuite rédigée par Stéphane Colle ?

      Cette dernière vous apprendra TOUT ce que vous devez savoir pour installer, utiliser et rentabiliser votre blog WordPress: http://bit.ly/fQLwSb

    • lashon 9:47 le janvier 31, 2012 Permalien | Réponse

      Bonjour
      Ce tuto est de trés mauvaise qualité comme le site en general.je vous conseil un tuto qui est bien mieux à cette adresse:
      lashon.fr/tutoriaux-wordpress/tutoriel-installer-wordpress-etchez-1an1/
      vous pouvez aussi visitez ce site studiositeweb.com
      Lashon veut dire Langage dans une langue très ancienne et c’est aussi un concept
      philosophique qui appelle implicitement à tendre vers le meilleur de soi-même, au « bon » langage,
      à une bonne attitude générale dans la vie. Transparence, efficacité, bonnes relations humaines et
      professionnelles. Je suis à votre service mais nous agissons ensemble.

    • how to get rid of cellulite in a week 10:17 le mai 2, 2013 Permalien | Réponse

      Have you ever thought about publishing an e-book or guest
      authoring on other websites? I have a blog centered on the same subjects you discuss and would
      love to have you share some stories/information.
      I know my viewers would appreciate your work. If you are even remotely interested, feel free to shoot me an e mail.

    • http://essentialtexting.com 12:43 le juin 18, 2013 Permalien | Réponse

      A motivating discussion is worth comment. I do believe that
      you need to write more about this topic, it might not be a taboo subject but typically folks don’t discuss these topics. To the next! Cheers!!

    • Barrett 5:45 le juin 22, 2013 Permalien | Réponse

      Pretty section of content. I just stumbled upon your
      site and in accession capital to assert that I acquire actually enjoyed account your
      blog posts. Any way I’ll be subscribing to your feeds and even I achievement you access consistently quickly.

  • freyafinker 8:22 am le September 1, 2007 Permalien | Réponse  

    Comment utiliser Simplepie ? 

    C’est simple, Simplepie, il suffit d’y croire. J’ai dû pêcher par manque de foi.

    Voici les erreurs que j’ai commises :

    1- J’ai téléchargé le package et j’ai créé sur le serveur un dossier php et un dossier cache, mais j’avais mal lu, le dossier cache doit être dans le dossier php. (d’où j’avais des erreurs du type cannot write cache). J’ai fixé les droits d’écriture de mon dossier cache (chmod à 777) et ça marche. Pour d’autres c’est chmod à 755.

    2- J’ai longtemps cherché un fichier exemple pour lancer simplepie. Finalement je l’ai trouvé dans le dossier demo, c’est multifeeds.php. Il est bien documenté et il suffit d’y changer quelques paramètres, comme par exemple y entrer la liste des flux RSS que l’on veut agréger.

    3- Il faut faire hyper attention au chemin des fichiers qui sont appelés par le script. Par exemple require_once(‘./simplepie.inc’); Dans le même registre, je n’avais pas d’affichage d’images tant que je n’ai pas modifié ce chemin dans le fichier handler_image.php.

    4- L’encodage: j’avais de méga problèmes d’encodage car j’essayais de lire les fluxRSS à partir d’une base de données mysql. Les textes m’apparaissaient en hiéroglyphes d’une langue encore inconnue de moi. C’est là que je me suis aperçue que ma bdd était en latin_swedish, mais même si je la passe en UTF-8, le problème persiste. C’est un grand mystère.

    5- Pour l’instant, je suis tellement content de voir un agrégateur aussi beau, que je vais lui donner les flux de la liste freemen à la main.

    6- L’étape suivante est l’import dans WordPress, il existe un plugin mais ça demande tout de même de mettre les mains dans le camboui.

    7- Pour avoir un aperçu du résultat qui m’a pris 15 jours au lieu de 30 minutes, c’est ici.

    8- Ah oui, j’oubliais, merci Christophe.

     
    • freyafinker 12:13 le septembre 9, 2007 Permalien | Réponse

      Un grand espoir pour le problème d’encodage lorsqu’on va chercher les données dans la base de données : envoyer les headers :
      header(‘Content-type:text/html; charset=UTF-8’)

      A suivre…

    • Christophe Lefevre 11:46 le septembre 13, 2007 Permalien | Réponse

      Et bien voilà. Félicitation

      C’est peut être ennuyant de passer des jours à chercher une solution à un problème, mais c’est comme ça qu’on apprend le mieux.

  • freyafinker 5:24 pm le August 29, 2007 Permalien | Réponse  

    How to use the automatic bloglist site ? 

    Technorati Profile

    For many good reasons bloggers want to link each other, but display and maintainance of lists is somewhat tedious.

    I developped a web platform aimed at creating, maintaining, and automatically updating lists.

    Each list is stored in a mysql database. A password is required to administrate the list.

    The list can then be retrieved in various html formats, and also in wiki format.

    A php file is also generated to be included. Be careful however that including the list in php won’t produce links to the blogs of the lists but to the list’s platform. Such a list can be only decorative (in a blogroll that accepts php) and must be combined with an html list in a post for efficient linking.

    An OPML file is generated that can be imported in the blogroll of several blog platforms such as WordPress or Dotclear (speaking only of the free platforms).

    A « pseudo RSS » file is generated that mimics an RSS file containing fluxes. The list can then be imported in the RSS reader of your blog platform. In this configuration, the list will be updated automatically.

    In fact I made two versions of the RSS file, one that is ordered alphabetically, called XML and the other one with the last entries of the list present first called RSS. WordPress limitates to 10 the number of RSS fluxes that can be imported from a given url. This is likely to be too limitating for your list. A solution is to have an OPML file in your blogroll and to complete it with the RSS entries. So you don’t have to update your OPML too often.

    When the creator of a list adds a blog, the files are generated by clicking on the links (RSS, XML, OPML, php). We can expect robots to do this job, but it is safer to click in order to update the file.

    When you click, you obtain the url of the list to be indicated in the import session of the blogolist, or in your RSS reader widgets.

    You will still have to wait for the RSS flux on your blog to update, and you don’t have to care about lists any more.

    And then you can move on to other things, such as an agregator to display content of your list. Very soon, I hope to add a link to the agregator of the list.

     
c
créer un nouvel article
j
message/commentaire suivant
k
message/commentaire précédent
r
Réponse
e
Modifier
o
afficher/masquer les commentaires
t
remonter
l
connexion
h
afficher/masquer l'aide
shift + esc
Annuler