Mises à jour de mai, 2008 Activer/désactiver les fils de commentaires | Raccourcis clavier

  • freyafinker 2:15 pm le May 8, 2008 Permalien | Réponse
    Tags : debutant, html, internet debutant, nom de domaine, site internet   

    Comment créer un site internet : le minimum vital 

    J’aimerais avoir mon propre site internet : quel est le minimum à savoir ? comment s’y prendre ?

    Un site internet est un ensemble de pages écrits dans le langage html. La caractéristique principale de ce langage est la possibilité de créer des liens hypertextes qui permettent de naviguer d’un simple clic d’une page à l’autre. Le lien apparaît comme un texte souligné, ou suivant le style de la page, écrit dans une autre couleur, ou changeant d’aspect au passage de la souris.

    exemple de lien Internet pour débutants

    Pour être accessibles du monde entier, les sites internet doivent être hébergés sur des serveurs.
    Les fournisseurs d’accès à internet vous proposent pour la plupart un espace pour héberger vos pages personnelles. D’autres vous offrent un blog gratuit, ou ou outil de création de site.

    Pour créer votre site, vous aurez donc besoin :

    • d’un hébergement sur un serveur
    • d’un logiciel d’édition de pages html (un simple éditeur de texte de type wordpad peut suffire)
    • un logiciel de ftp (file transfer protocol) qui permet de transférer les pages que vous avez éditées sur le serveur, pour ma part j’utilise Filezilla.

    Question hébergement : c’est une question importante à envisager, selon que votre site est à but personnel (destiné aux parents et aux proches seulement) ou à but commercial ou si vous espérez une large audience.

    Un site doit avoir une adresse qui sera du type http://nomdemonsite.com. Les fournisseurs d’accès à internet vous proposent des adresses assez difficiles à retenir. Pas grave pour un usage personnel car il suffira à vos correspondants de garder l’adresse dans ses favoris.

    Par contre, si vous envisagez de faire connaître votre site, il vaut mieux prévoir tout de suite un nom de domaine. Le nom de domaine est du type : nomdemonsite.com ou nomdemonsite.fr ou nom-de-mon-site.fr Une fois réservé chez un loueur de noms de domaines (registrar), le nom de domaine vous appartient à condition d’en payer le prix (environ 10 € par an).

    Vous voyez tout de suite l’intérêt de prendre un peu de temps à réfléchir à votre nom de domaine. L’idéal est qu’il soit le plus informatif possible sur le contenu de votre site, cela aidera ensuite au référencement de votre site internet pour le faire connaître auprès des moteurs de recherche. Vous pouvez tester la disponibilité de votre nom de domaine avant de l’acheter, par exemple chez Gandi.

    Mais je parle, je parle et la question de l’hébergement n’est toujours pas réglée. Quoique. Si vous achetez votre nom de domaine chez Gandi, vous aurez en prime un blog gratuit, et ça peut être suffisant pour ce que vous souhaitez faire (un blog étant un site internet très facile à mettre à jour grâce à une interface utilisateur). Cette configuration vous coûtera donc une dizaine d’euros par an.

    Une fois que vous avez un nom de domaine, il va falloir vous choisir aussi un hébergeur payant. A ma connaissance, les fournisseurs d’accès à internet n’hébergent pas les noms de domaine. Au mieux, ils peuvent vous proposer un sous-domaine du genre : http://monsiteinternet.monfournisseurdacces.fr (ce qui n’est pas si mal soit dit en passant). J’utilise Yellis pour mon hébergement et j’en suis contente, en 5 ans, le site a été inaccessible un seul jour, on peut les contacter par email et recevoir une réponse personnelle. Ce service me coûte 50€ par an. Gandi vient de se lancer dans l’hébergement mais c’est un peu plus cher. Les hébergeurs fournissent des services qui permettent de rendre les sites web dynamiques, d’y installer des boutiques en ligne, etc…

    En pratique donc, vous choisissez un nom de domaine, vous le payez (compter un jour de délais), vous choisissez un hébergeur, vous suivez ses instructions pour y transférer le nom de domaine (compter un jour de délais), vous téléchargez Filezilla pour transférer vos fichiers html sur le serveur. Et vous pouvez commencer à voir le résultat en faisant afficher vos essais dans votre navigateur. Bonne création. Pour apprendre le langage html, essayez ce site. Ou alors tapez votre question dans un moteur de recherche.

    Publicités
     
    • Alexandre 4:26 le octobre 3, 2008 Permalien | Réponse

      Bonjour,

      Je suis formateur en nouvelles technologies depuis plus de 10 ans. Ainsi je donne des cours dans des domaines tels que « le HTML », « les Bases de Données » et « les sites web ».
      Pour préparer un de mes derniers cours sur les sites web, j’ai dû regrouper dans un document des conseils pour rendre un site web plus attractif et professionnel.
      Ayant obtenu un grand succès auprès de mes élèves, j’ai pensé offrir gracieusement ce livre à tous ceux qui se posent la question : « Comment rendre mon Site plus Agréable et encore plus Vendeur? »

      ————————————————————————–
      Gratuit : le livre des 15 Conseils utiles pour Votre Site :
      http://qualitique.2set2.fr
      ————————————————————————–

    • nanodots 11:18 le avril 20, 2009 Permalien | Réponse

      Il y a aussi la possibilité de créer votre site internet en ligne en utilisant http://www.autoweb-creator.fr c’est ultra-simple.

    • sanaa 6:59 le juin 26, 2009 Permalien | Réponse

      s v p je voux creer une adress email

    • ysengrimus 7:11 le juillet 17, 2009 Permalien | Réponse

      Bravo. Mais alors, quel type de blogue recommandez-vous? Vous trouverez la typologie des blogues et de beaux exemples collaboratifs d’autres blogueurs, pour mieux cerner la blogue-réalité, sur:

      Le Carnet d’Ysengrimus
      http://www.blogueparade.com/detail/blogue-2942.html

      Grand merci et félicitations.
      Paul Laurendeau

  • freyafinker 3:39 pm le April 6, 2008 Permalien | Réponse
    Tags : email gratuit, email sans fournisseur d'accès, webmail   

    Comment créer une adresse email gratuite ? 

    Vous pouvez commencer à communiquer par email sans posséder d’ordinateur, sans payer de fournisseur d’accès à internet, en utilisant simplement l’ordinateur d’un ami ou celui d’une médiathèque ou d’un cyber-café.

    De nombreux sites proposent des adresses email gratuites (caramail, yahoo, google, laposte…). Il suffit de suivre les instructions et vous obtiendrez un nom d’utilisateur (login) et un mot de passe qui vous permettront d’aller consulter vos messages de n’importe quel ordinateur connecté à internet et ce de façon privée. Petit bémol, certains sites d’email gratuit vous demandent d’avoir déjà une adresse email pour recevoir les renseignements qui vous serviront à vous connecter, ce qui n’est pas cool, et d’autres comme la poste vous enverront vos renseignements par la poste.

    Une fois votre adresse email créée, il vous suffit d’avoir les emails de vos correspondants pour la tester. Attention évitez de la donner sur des forums ou de l’inscrire en clair sur des sites internet car c’est le meilleur moyen pour qu’elle soit récupérée par les spammeurs (ceux qui envoient des publicités non sollicitées).

    Pour consulter votre email vous allez donc ouvrir le site internet de la société qui vous a fourni votre adresse email. N’oubliez pas de marquer cette page en favori ou d’en retenir l’adresse, ce site internet qui vous permet de consulter votre email à distance, à partir de n’importe quel ordinateur s’appelle un webmail.

    Les fournisseurs d’accès à internet qui vous permettent de vous connecter « chez vous » vous proposent une ou plusieurs adresses emails qui vont avec et que vous pourrez consulter sur leur webmail. Dans ce cas, les emails restent stockés sur le serveur de votre fournisseur d’accès. Il est également possible de les rapatrier sur son propre ordinateur en utilisant des logiciels de messagerie (qui gèrent les emails) comme « Outlook express » ou « Thunderbird », ce dernier ayant l’avantage d’être libre et gratuit. Mais c’est une autre histoire que nous ne vous conterons pas aujourd’hui. Car, la prochaine chose que vous allez vouloir faire, c’est discuter en direct sur msn (ah tiens, msn ne s’appelle plus msn mais windows messenger). Vous apprendrez rapidement comment faire en suivant le lien.

     
  • freyafinker 3:14 pm le April 6, 2008 Permalien | Réponse
    Tags : Internet pour débutant   

    Internet pour débutants 

    L’Internet a en gros deux utilités : rechercher des informations sur des sites internet et communiquer en utilisant principalement l’email (on peut aussi tchatter ou poster des messages sur des forums ou des groupes de discussion mais ce ne sera pas l’objet de cet article).

    J’ai remarqué que beaucoup de débutants confondent adresse email et adresse de site internet.

    Une adresse email est du type : nom.prenom@numericable.fr (le signe @ s’appelle arobase et le nom qui suit est celui d’un fournisseur d’accès à internet ou d’un fournisseur d’email gratuit)

    Une adresse de site internet est de type : http://freyafinker.wordpress.com

    C’est l’adresse d’une page internet, c’est à dire d’un fichier informatique créé par un auteur et stocké sur un serveur (une sorte de gros ordinateur qui pourra être interrogé à distance, à partir du monde entier). Les fournisseurs d’accès à internet (orange, numericable, neuf, etc…) vont s’occuper de la connection entre votre ordinateur et ces serveurs. Ils vous fourniront non seulement l’accès mais aussi des logiciels qui permettent de naviguer sur internet, et c’est là que tout se complique.

    Imaginons que vous n’ayez pas à gérer le problème de la connection, que vous n’ayez pas d’ordinateur, que vous n’ayez pas peur des virus ni des spams (ces derniers sont des emails publicitaires), que vous vous connectiez à partir des ordinateurs d’une bibliothèque ou d’une médiathèque, ou sur l’ordinateur d’un ami. Cela me semble la meilleure façon de débuter.

    Mais puisque vous êtes sur cette page, c’est que vous avez déjà ouvert un navigateur (logiciel fourni par le fournisseur d’accès à internet ou installé systématiquement sur l’ordinateur). Ca se complique parce qu’il existe plusieurs navigateurs différents, les plus connus étant « Internet Explorer », « Firefox » ou « Safari » et que certains fournisseurs d’accès ont leur propre navigateur. Lorsqu’on ouvre un navigateur, il apparaît une barre d’adresse (un cadre blanc en haut de la page) dans lequel on peut entrer l’adresse du site internet que l’on veut visiter (qui commence donc par http://). Après avoir entré l’adresse, il suffit de cliquer sur une flèche ou bien d’appuyer sur la touche retour charriot du clavier pour se retrouver sur la page dont on a entré l’adresse.

    Une adresse à connaître est celle d’un moteur de recherche. Le plus connu est Google : http://www.google.fr

    Si vous possédez déjà l’adresse internet du site, vous n’avez pas besoin de moteur de recherche, il faut l’entrer directement dans la barre d’adresse. Un moteur de recherche est une page internet comme une autre, et elle va vous proposer d’entrer des mots-clés dans un formulaire. Ensuite elle vous donnera de très nombreuses pages de résultats plus ou moins pertinents correspondant à votre recherche. Les auteurs de sites internet se battent pour que leur site soit dans la première page des résultats de Google ou des autres moteurs de recherche, car ce sont les plus consultés.

    Lorsqu’on trouve une page intéressante, il est très utile de la marquer. Pour cela, il faut aller dans les commandes du navigateurs pour trouver comment ajouter cette page aux favoris ou marquer cette page pour pouvoir y revenir facilement.

    Une page internet ou site web est une page de code informatique. On l’ouvre en utilisant la commande http (hypertext transfer protocol). L’intérêt de ce language informatique, c’est la présence de liens hypertextes. Dans la page apparaissent des mots soulignés, ou d’une couleur différente, ou qui se modifient lorsqu’on passe par dessus avec la souris. Ces liens renvoient à une autre page que l’auteur a voulu signaler, ils permettent d’un simple clic de passer d’une page à l’autre et de se perdre sur internet. D’où l’intérêt de marquer les pages intéressantes en favoris, et d’utiliser les flèches du navigateurs pour avancer et reculer d’une page, ou alors d’afficher l’historique (commande en haut du navigateur) pour retourner sur des pages précédemment visitées.

    Je vous propose d’aller maintenant sur la page : comment disposer d’une adresse email gratuite et consultable à distance (en cliquant sur le lien évidemment).

     
    • Amar BEGHDALI 2:47 le mai 24, 2008 Permalien | Réponse

      Excédé par des réformes qui ne sont plus que des interdis (fumer dans les bistrots, interdiction du peer to peer, information-propagande, refud de l’autre etc…

    • Amar BEGHDALI 2:56 le mai 24, 2008 Permalien | Réponse

      la modération s’appelle aussi censure et à terme
      soumission, adieu

    • freyafinker 10:20 le mai 25, 2008 Permalien | Réponse

      Je suis d’accord avec le dernier commentaire, c’est pourquoi j’ai modifié les réglages.
      Cependant, on attend d’un commentaire qu’il soit pertinent par rapport à l’article commenté…

    • ajnan tayeb 6:18 le juin 3, 2008 Permalien | Réponse

      je cherche a debattre les sujets politiques d’actuelites et l’echange des idees avec les hommes et femmes de divers coutumes et de tous les continents quelques soit leurs confessions religieuses

c
créer un nouvel article
j
message/commentaire suivant
k
message/commentaire précédent
r
Réponse
e
Modifier
o
afficher/masquer les commentaires
t
remonter
l
connexion
h
afficher/masquer l'aide
shift + esc
Annuler