Mises à jour de mai, 2010 Activer/désactiver les fils de commentaires | Raccourcis clavier

  • freyafinker 12:53 pm le May 10, 2010 Permalien | Réponse  

    Erreurs lors de l’installation de WordPress Mu 

    J’ai pas mal bataillé parce que je me suis mélangé les pinceaux entre diverses installations que j’ai faites hier.
    La plupart de mes problèmes venaient des droits chmod sur le dossier dans lequel j’installais ma plateforme.
    Je ne suis pas sûre de pouvoir mettre ces droits à 777 à la racine du site chez mon hébergeur mutualisé.
    J’ai dû installer dans un sous-dossier. Bien mettre les droits à 777 également dans les sous-dossiers.
    Ensuite, bien remettre les droits à 755, également dans les sous-dossiers.
    Wordpress mu crée en ligne le fichier wp-config.php à partir de wp-config-sample.php.
    A chaque erreur, si un fichier wp-config est créé, il faut l’enlever du serveur avant de recommencer, sinon on a fatal erreur.
    Ensuite, l’installation a besoin du fichier htaccess-dist pour créer un fichier htaccess. Donc idem, si un fichier htaccess est créé mais que l’installation foire, il faut l’enlever.
    Lorsque les tables sont crées sur la base de données, il faut les supprimer pour recommencer une tentative d’installation.
    Bonne chance, ça marche et la version 2.9.2 a beaucoup moins de bugs !
    Voir aussi mon article sur l’installation de WordPress Mu.

    Publicités
     
  • freyafinker 9:35 am le April 5, 2010 Permalien | Réponse  

    Creative Commons 

    Blogger, c’est créer, et en tant que créateur, nous disposons de la propriété intellectuelle sur nos oeuvres (droit de retrait y compris).
    Après le droit d’interdire, nous sommes passés dans la 3ème ère du droit d’auteur, « la liberté d’autoriser », « autoriser à l’avance certaines utilisations », « permettre la réutilisation », comme le précise Danièle Bourcier, directrice de recherche au CNRS et responsable Creative Commons France.
    Creative Commons propose gratuitement des contrats libres de licence pour diffuser nos oeuvres.
    Les licences sont traduites en plusieurs langues, il existe une version courte et une version longue pour les juristes. L’auteur a le choix entre plusieurs types de licences qu’il va déclarer explicitement par un lien sur le logo CC. De plus les données sous licence sont indexées.
    Chacune des conditions peut être levée après contact direct avec l’auteur.
    Mettre ses oeuvres ou une partie de ses oeuvres gratuitement à la disposition du public n’est pas incompatible avec le fait d’en vivre. Voyez par exemple les options payantes proposées par WordPress.com (qui est sous licence CC avec certains droits réservés). Le site Jamendo qui propose des téléchargements gratuits de musique, ou le journal scientifique en ligne Plos one sont des exemples d’utilisation de licences CC.

     
  • freyafinker 10:11 am le November 8, 2009 Permalien | Réponse
    Tags : mise à jour, Wordpress français   

    Mettre à jour WordPress en 5 minutes 

    Le projet WordPress se poursuit et de nouvelles versions sont proposées aux utilisateurs, incluant la résolution de problèmes de sécurité informatique, la suppression de bugs, et l’inclusion de fonctionnalités demandées par les utilisateurs.
    Cet article s’adresse à ceux qui installent leurs blogs WordPress sur leurs propres serveurs, et non pas ceux qui ont un blog sur WordPress.com.
    Par le passé, il fallait sauvegarder la base de données avant de réinstaller, ce qui, si l’on a dix blogs WordPress, est un peu fastidieux !
    Je viens de mettre à la version 2-8-5 en français en 5 minutes.
    Conduite à tenir :

    • Télécharger la dernière version en français ici
      Personnellement je choisis la version .zip
    • Extraire tous les fichiers dans un dossier nommé par exemple WordPress 2-8-5 en français
    • Lire le fichier Readme.html (pour une fois je l’ai fait et bien m’en a pris, cela a évité la fastidieuse sauvegarde de la base de données)
    • Le truc qui n’est pas marqué dans Readme : ramener le fichier wp-config.php à un endroit où vous pourrez le retrouver facilement (par exemple sur votre bureau, car on va vous le demander dans une minute)
    • Aller sur le serveur par ftp et effacer tous les fichiers sauf le dossier wp-content et sauf des fichiers que vous auriez éventuellement modifiés
    • Transférer les autres dossiers et fichiers de la nouvelle version à la place des anciens
    • Dans votre navigateur, lancer (adressedevotreblog)wp-admin/upgrade.php
    • Quand on vous le demander, transférer le fichier wp-config.php à sa place (à côté de wp-config-sample.php)
    • Recharger la page upgrade.php et le tour est joué
     
  • freyafinker 5:51 pm le October 10, 2009 Permalien | Réponse
    Tags : plateforme de blog,   

    Installation de WordPress MU 

    Lire l’article en entier avant d’installer !
    D’abord une bonne nouvelle : ça marche !
    Donc ne pas paniquer, ne pas s’énerver, ne pas faire n’importe quoi.
    Bien choisir tout d’abord dans quel dossier ou sous-domaine sera installée la plateforme.
    Télécharger sur le site le package.
    Le dézipper, ouvrir les dossiers et transférer par ftp dossiers et fichiers dans le dossier de destination, là où sera la plateforme (on a les dossiers wp_admin, wp_content et wp_include ainsi qu’une série de fichiers. Le package comporte aussi un fichier wpmu_settings.
    L’installation est différente de celle de WordPress, à savoir qu’on n’édite pas à la main le fichier wp_config.
    On transfère sur le site wp_config_sample et le script d’installation va créer le fichier wp_config. Il existe de plus un fichier wpmu_settings.
    Il faut donc avant toute chose donner des droits d’écriture et d’exécution au dossier de destination, en un mot mettre le chmod à 777.
    (si vous ne comprenez pas ces mots, vous ne pouvez sûrement pas installer une plateforme de blog chez vous… quoique)
    Ensuite, il faut taper dans le navigateur la future adresse de la plateforme soit : adressewebdossierdestination/index.php.
    Cela lance le script d’installation : index-install.php
    Vous renseignez en ligne les paramètres : nom de la base de données, utilisateur, mot de passe, adresse sql (à la place de localhost).
    Ensuite il vous faut choisir le mode d’affichage de vos futurs blogs, soit à chaque blog un sous-domaine, comme chez wordpress (ex freyafinker.wordpress.com) ou à chaque blog un dossier wordpress.com/freyafinker.
    Le premier cas aurait été idéal mais cela complique les choses au niveau des paramètres DNS chez l’hébergeur, j’y ai renoncé.
    Donc si tout marche bien, votre plateforme de blog est installée.
    Ne vous laissez pas inquiéter si par hasard il y a un problème de redirection pour aller administrer votre plateforme. Rappelez-vous que chez WordPress, la console d’admin se trouve sous wp-admin. D’ailleurs on peut y accéder en tapant simplement l’adresse de la plateforme. L’interface ressemble à celle d’un blog wordpress avec en plus un utilitaire d’administration de vos futurs blogs.
    Méfiez vous du nom du blog, évitez les caractères spéciaux.
    Si ça ne marche pas, recommencer l’installation (supprimez toutes les tables de la base de données, supprimer wp-config du serveur et retournez dans index.php). Eventuellement, c’est préconisé sur des forums, essayez d’enlever htaccess, et de le remettre seulement au moment où l’installation le réclame, mais je ne crois pas que ce soit nécessaire.
    Un mot sur la version française : actuellement (version 2.8) le fichier wp_config est à éditer à la main, et il manque le fichier wpmu_settings, ça craint ! Mais globalement c’est en comparant les deux versions que j’ai compris ce qui se passait.
    Pour la traduction en français, je ne vois pas l’intérêt de la version francophone, car les fichiers de traductions sont présents dans le dossier POMO de wp_include dans les deux cas. Quant aux thèmes, vu qu’ils sont réduits à leur plus simple expression, il suffit sans doute d’aller chercher les thèmes francophones correspondants. On verra à l’usage.
    Surtout ne lisez pas le readme, c’est incompréhensible, n’allez pas sur les forums où on vous embrouille, restez calme.
    En attendant, j’y suis depuis 9h, bye.
    Ah oui, pour les amis, un p’tit blog gratuit sur ma plateforme, ya qu’à demander, si si ça me fera plaisir.

    suite le lendemain matin : c’est vraiment un super outil, jusqu’à quand restera-t-il gratuit ? Les développeurs ont fait un super travail, donc pas étonnant qu’ils aient envie de faire du business avec ! Beaucoup de programmes d’affiliation, de versions payantes sont proposées.
    Problèmes rencontrés : taille de mémoire avec fatal error, lorsqu’on installe un thème un peu trop gourmand en espace alloué, ou lorsqu’on télécharge un médium un peu gros. On peut régler les paramètres d’espace pour chaque blog créé, choisir la taille maxi des fichiers à importer.
    Les thèmes : pas étonnant qu’ils n’aient mis que les thèmes minimalistes, bien vérifier qu’ils fonctionnent avant de les proposer.
    Les plugins : j’ai même pu installer Akismet l’anti-spam (gratuit tant que la plateforme ne récupère pas plus de 500€), mais il faut entrer le code API pour chaque blog. Un autre plugin m’a fait planter tout le système, je l’ai vite retiré du serveur.
    La langue : ce n’est pas encore optimal, il faut comprendre un peu d’anglais pour s’en sortir !

    Donc en conclusion, la plateforme WordPress MU fonctionne chez moi et c’est génial, merci WordPress, je me suis bien éclatée !

    Feedback après une semaine : certains des heureux destinataires de mes blogs n’ont pas reçu d’email, et je n’arrive plus à créer de nouveaux blogs fonctionnels. Donc patience, la version 2.9 de WordPress MU est annoncée pour avant Noël. En attendant j’ai quelques blogs qui fonctionnent !

    Attention, n’oubliez pas d’aller remettre les droits d’accès à leur valeur précédente (chmod à 755) une fois que l’installation est terminée.

     
    • Freya Finker 7:57 le avril 6, 2010 Permalien | Réponse

      Nouvelle installation de la version 2.9.1. La méthode est la même. Si vous avez une erreur, supprimer les tables créées dans la base de données avant de recommencer. Ca prend cinq minutes à tout casser. Et apparemment beaucoup moins de bugs lors de la création de nouveaux blogs, le choix de thèmes, etc…

    • Freya Finker 1:09 le avril 10, 2010 Permalien | Réponse

      En cas de problème avec les commentaires (page commentaire n’apparaît pas), il suffit d’aller changer l’édition des permaliens (les mettre sous la forme pageN° plutôt que date titre).

    • Freya 2:25 le mai 9, 2010 Permalien | Réponse

      Petit problème lors d’une nouvelle installation. J’ai une erreur 500 (internal server error) lorsque j’essaie d’aller dans l’admin du blog.
      Les tables n’ont pas été créées dans la base de données.
      Après un petit tour sur les forums, je suis allée vérfier les droits d’admin (chmod à 777) sur la racine du site sur laquelle j’intervenais ; en effet pas de wp-config créé, j’ai remis un wp-config-sample  » frais ». Nouvelle installation, cette fois les tables sont crées.
      Toujours problème d’erreur. J’ai enlevé htaccess dist, htaccess, et remis l’ancien htaccess. Tout à l’air de fonctionner, ça semble un peu magique !

  • freyafinker 3:24 pm le August 19, 2009 Permalien | Réponse
    Tags : Ambient glo en français   

    Dossier en téléchargement sur son site 

    Mes recherches sur les forums et les réponses de type yaka m’ont occasionné quelques tâtonnements.
    Je voulais proposer en téléchargement un thème wordpress que je trouve sublime et que j’ai traduit en français : Ambient Glo.
    Donc, enfermer tous les fichiers que l’on veut donner en téléchargement dans un même dossier.
    Il va falloir ensuite compresser le dossier (je ne suis pas sûre que ce soit indispensable mais c’est surtout pratique). Pour cela, sous windows, cliquer droit, aller dans « Propriétés » puis « Avancé » cliquer sur « Compresser le contenu » puis en revenant à la page précédente « Appliquer ».
    Le dossier compressé apparaît alors.
    Il ne reste plus qu’à le transférer sur le serveur par ftp et de faire un lien dans la page. Mais attention, dans le lien, il faut indiquer le nom du fichier en .zip ! De façon générale, il faut donner la bonne extension au nom du fichier (.txt, .doc, .pdf, etc…)
    Et voilà : Télécharger Ambient Glo Français
    Ce type de fichier (.zip) n’est pas accepté dans le type de média que l’on peut envoyer vers un blog (par envoyer/insérer), en tout cas pas chez WordPress, il faut donc disposer d’un espace web personnel pour pouvoir le proposer.

     
  • freyafinker 1:25 pm le July 26, 2009 Permalien | Réponse
    Tags : twitter   

    Twitter sur WordPress grâce à P2 en français 

    La meilleure façon de choisir son template (theme) WordPress, c’est d’aller sur un de ses blogs WordPress.com, Tableau de bord, Apparence, là se trouve le moteur de recherche (voir tous les thèmes) permettant de choisir son thème.
    Deux nouveaux templates (catégorie front-page-post-form) permettent de blogger directement depuis la page d’accueil, ce sont Prologue et P2. J’ai bien l’impression d’ailleurs que P2 signifie Prologue 2.
    Ainsi il est possible de donner rapidement de ses nouvelles, de twitter sans s’inscrire à Twitter !!!
    J’ai de bonnes raisons de ne pas le faire ici.
    Petit problème qui sera sans doute prochainement résolu, c’est encore la version anglaise du thème qui est proposée.
    Pourtant, une traduction française existe, pour ceux qui ont leur WordPress sur leur propre domaine.
    Comme P2 est directement dérivé de Prologue, la traduction française de Prologue marche. Où est-elle déjà ? Je paranoïse légèrement : que de liens morts (vers des pages disparues) ces derniers temps ! Y aurait-il un problème de copyright avec cette traduction ? Mon blog va-t-il disparaître ? Je mets ci-dessous les fichiers en téléchargement. Je serai heureuse de citer l’auteur de la traduction s’il se fait connaître.
    Donc conduite à tenir : 1- télécharger le thème P2. Le dézipper (clic droit extraire tout). Et dans le dossier P2 Languages, rajouter les fichiers suivants fr_FR.mo et fr_FR.po (clic droit enregistrer la cible du lien sous).
    Un autre avantage de ce thème, c’est qu’il déroule tous les commentaires sous l’article (il est possible de modifier cette fonctionnalité). Il est également super-intéressant pour modifier rapidement et facilement les articles précédents. (Hé non, car cela supprime les catégories et les mots-clé)
    Petit bémol, il ne donne pas de titre à l’article. J’ai passé pas mal de temps à essayer de modifier cela, mais sans succès pour l’instant, je vous tiendrai au courant.

     
    • Giraultises 12:28 le août 19, 2009 Permalien | Réponse

      Bonjour et merci pour ces infos.
      Je viens de disposer ce thème sur mon blog mais seulement je n’arrive pas à poster un article directement depuis ma home page. Pourrais tu m’indiquer si cette fonction est en place sur ton blog ?

      • Freya Finker 2:53 le août 19, 2009 Permalien | Réponse

        Bonjour,
        La fonction n’est disponible que lorsqu’on est connecté à wordpress (il faut aller dans l’administration du blog que l’on ait son wordpress chez soi ou chez WordPress).
        De plus, il n’y a ni titre ni tags, donc c’est utile pour poster de courtes infos mais pour un vrai article il vaut mieux utiliser les moyens habituels.

        • Kakushin 12:34 le novembre 4, 2009 Permalien

          Merci pour la traduction.

          Je cherche moi aussi à ajouter la possibilité d’ajouter un titre directement mais sans succès jusqu’à maintenant….. As tu trouvé une solution depuis ?

        • Freya Finker 10:16 le novembre 8, 2009 Permalien

          Bonjour,
          Non, désolée je ne me suis pas repenchée sur ce problème de titre.
          Quelqu’un va trouver la solution…

    • Gaëtan 8:50 le septembre 1, 2009 Permalien | Réponse

      Merci pour la traduction 🙂

    • Gregg 2:08 le juillet 5, 2010 Permalien | Réponse

      Merci !

  • freyafinker 11:54 am le July 5, 2009 Permalien | Réponse
    Tags : plateforme de blogs,   

    WordPress Mu : installer sa propre plateforme de blogs 

    J’en ai rêvé, WordPress l’a fait.
    Maintenant que les hébergeurs proposent de plus en plus d’espace de stockage, pourquoi ne pas avoir sa propre plateforme de blogs, pour en faire profiter ses amis, sa famille, ses réseaux ?
    Eh bien WordPress propose en téléchargement une plateforme, WordPress mu, qui est d’ailleurs la plateforme sur laquelle tourne WordPress.com (là où tout un chacun peut ouvrir un blog gratuit sans se prendre la tête).
    Pour la version française, il vaut peut-être mieux attendre encore un tout petit peu. Ah oui, j’oubliais, c’est non seulement libre mais c’est gratuit !
    J’ai profité des vacances pour surfer un peu chez WordPress dont j’aime la devise :

    Code is poetry (Le code est de la poésie)

    et la formule de politesse :

    Thank you for creating with WordPress (Merci de créer avec WordPress)

    Mon rêve de vacances, ne sortir qu’à la fraîche et passer huit heures d’affilée sur mon ordi à faire des choses nouvelles et amusantes, à créer quoi… Au delà de huit heures, je m’abrutis…

    Pour en revenir à WordPress, on y apprend des mots nouveaux tels que haiku, kismet. Les contributeurs de WordPress sont invités à se définir au moyen d’un haiku.
    Le système qui gère wordpress.com s’appelle Automattic.
    Un plugin anti-spam hyper-performant : Akismet, a été mis en place.
    Kismet est un terme arabo/persan qui signifie destinée. Chez WordPress, on le traduit par :

    La force magnétique attractive qui actualise la réalisation du karma (traduction libre)

    Code is philosophy !

    Petit devoir de vacances, se trouver un haiku !

     
  • freyafinker 8:35 am le October 29, 2008 Permalien | Réponse
    Tags : recherche, , theme, wordpres   

    Comment choisir son template wordpress ? 

    Si je devais ouvrir un site internet, je le baserais sur un blog wordpress (tellement facile à mettre à jour à partir de la console d’administration). Seul petit problème, je cherche un thème qui ne ressemble pas à un blog mais à un site. Mon wordpress, je l’installerais chez mon hébergeur pour avoir toutes les fonctionnalités que je veux en m’aidant de cet article : Comment installer son blog WordPress en 5 minutes ?

    L’année dernière, il existait chez wordpress.org un formulaire où on pouvait cocher les cases pour choisir par exemple d’avoir un wordpress bleu avec 2 colonnes et prêt à recevoir les widgets (widget ready).

    Après avoir pas mal cherché ce formulaire, j’ai fini par trouver l’adresse :

    http://wordpress.org/extend/themes/

    Il faut entrer les mots-clé dans le formulaire de recherche en haut de cette page :

    exemple : blue, widget-ready, 2 columns, simple, right sidebar, no image

    On a alors accès à une prévisualisation et au vote des internautes et on peut télécharger le template (que l’on ajoutera dans wp-content/themes).

    De nombreuses sociétés proposent des templates wordpress avec un look professionnel (plus ou moins gratuits c’est à dire que certains ajoutent de la pub ou des liens obligatoires).

     
    • lespacearcenciel 1:23 le octobre 29, 2008 Permalien | Réponse

      Bonjour Dillet, comment vas-tu depuis le temps ? Ce matin je n’ai pas trop le temps mais je reviendrais décortiquer ton article. Surtout en ce qui concerne les templates WordPress Professionnels (Version site…). De plus je vais me mettre à étudier Joomla et Drupal en vue de l’amélioration de mon site ou d’un autre. Je ne sais pas encore…

      Bises à toi,

      A bientôt,

      Hugues 😉

    • ykpe 11:43 le décembre 23, 2008 Permalien | Réponse

      je ne sais pas du tout comment utiliser
      wordpress sur mon site.

      Besoin svp

    • jackpot 6000 1:54 le mai 23, 2013 Permalien | Réponse

      You could certainly see your enthusiasm in the article
      you write. The arena hopes for even more passionate writers such as you who
      aren’t afraid to say how they believe. All the time go after your heart.

  • freyafinker 2:45 pm le February 23, 2008 Permalien | Réponse
    Tags : Simplepie Wordpress   

    Simplepie plugin pour WordPress 

    Comme je vous l’annonçais dans un post précédent, l’utilisation du plugin Simplepie pour WordPress serait sans doute susceptible de permettre très facilement l’affichage d’un flux RSS sur un blog WordPress.

    Et effectivement, ça marche avec quelques petits bémols…

    En tapant Simplepie WordPress dans Google, on tombe sur la page du plugin : http://simplepie.org/wiki/plugins/wordpress/simplepie_plugin_for_wordpress

    Très vite on peut le télécharger en cliquant sur download (petite remarque la version marquée est 2.1.1 mais le téléchargement donne la version 2.1). On le décomprime en cliquant droit « extraire tout » avec la souris. On ouvre le dossier dans lequel se trouve un nouveau dossier. C’est ce dernier que l’on va transférer sur le serveur dans le dossier wp-content/plugins/. On peut alors aller activer le plugin « activate plugin » dans le tableau de bord de WordPress. (à ce stade un petit rappel, vous ne pouvez utiliser les plugins que si vous avez installé WordPress sur votre serveur). Simplepie se retrouve alors accessible dans les options de wordpress. En même temps, dans la page plugins, on trouve qu’il existe une version 2.1.2 du plugin et on peut le télécharger.

    Alors là, méga message d’erreur qui nous dit que Simplepie WordPress n’est pas installé au bon endroit ! J’ai donc téléchargé la version 2.1.2 et je l’ai mise à la place de la version 2.1. Victoire, ce message d’erreur disparaît.

    Pour en laisser un second (de message d’erreur) qui nous dit que le cache n’est pas inscriptible (cache not writeable). Pourtant, j’ai créé un dossier cache dans wp-content et j’ai modifié ses attributs pour avoir un chmod à 777.

    J’ai essayé de mettre la commande (à entourer des commandes php):

     echo SimplePieWP('http://simplepie.org'); 

    quelque part dans mon template wordpress. Ca marche. Malgré le message d’erreur le flux est affiché correctement (ici à titre d’exemple c’est le flux de Simplepie qui est affiché).

    Reste à faire disparaître ce message d’erreur. J’ai essayé de le supprimer dans le code, j’ai recherché une solution sur les forums de wordpress, et finalement après plusieurs essais infructueux, j’ai réussi à le supprimer en allant dans options, simplepie, et en choisissant de ne pas utiliser le cache. Donc solution temporaire peu élégante, mais comme j’agrège peu de flux, ce n’est certainement pas grave. Par rapport à l’article précédent où il fallait 20 lignes de code pour afficher un flux, c’est devenu hyper-simple.

    On peut modifier les paramètres, tels que le nombre d’articles, la longueur du résumé affiché, simplement dans la page options simplepie de wordpress.

    Ah oui, chez WordPress ils disent que le problème cache not writeable est résolu en repassant à la version 2.1 (mais moi dans ce cas j’ai d’autres messages d’erreurs). Ou alors ailleurs, ils disent que le problème finit par se résoudre tout seul. Patience, patience.

    Pour finir, un petit exemple copié sur la page du plugin qui montre bien comment on donne les adresses des flux, et comment on choisit le nombre d’articles (items) à afficher, si l’on veut faire afficher plusieurs flux (code à encadrer par des balises php).

    
    echo SimplePieWP(array(
    	'http://feeds.feedburner.com/simplepie',
    	'http://laughingmeme.org/category/magpie/feed/'
    ), array(
    	'items' => 5,
    	'cache_duration' => 1800,
    	'date_format' => 'j M Y, g:i a'
    ));
    
    
     
    • micheljo 7:49 le mars 28, 2008 Permalien | Réponse

      Bonjour,
      j’essaye en vain d’utiliser simplepie et simplepie core.
      Je suis novice, et quand je tente de coller
      echo SimplePieWP(array(
      ‘http://feeds.feedburner.com/simplepie‘,
      ‘http://laughingmeme.org/category/magpie/feed/’
      ), array(
      ‘items’ => 5,
      ‘cache_duration’ => 1800,
      ‘date_format’ => ‘j M Y, g:i a’
      ));
      dans le code de mon article, en visuel, j’otiens ceci
      Quels sont les balises php pour encadre le code?
      est-ce que je dois mettre ce code dans l’article, ou ailleurs?
      Merci de m’aiguiller, soit par une réponse, ou un lien vers un bon tutoriel

    • micheljo 7:52 le mars 28, 2008 Permalien | Réponse

      excusez moi,
      en visuel, j’obtiens ceci

      ‘http://feeds.feedburner.com/simplepie‘,
      ‘http://laughingmeme.org/category/magpie/feed/’
      ), array(
      ‘items’ => 5,
      ‘cache_duration’ => 1800,
      ‘date_format’ => ‘j M Y, g:i a’
      ));

    • freyafinker 10:00 le mars 31, 2008 Permalien | Réponse

      Pour afficher un flux dans un article, il va falloir activer php, pour cela, voir l’article suivant :
      https://freyafinker.wordpress.com/2007/09/09/les-plugins-de-wordpress/

      Pour tester le code, on peut le faire afficher dans les colonnes du blog, à partir du template de wordpress, à condition de savoir comment modifier son template, voir ceci :
      https://freyafinker.wordpress.com/2008/02/10/comment-organiser-les-liens-de-son-blog-wordpress/

      Enfin les commandes php, qui sont zappées dans les articles wordpress et sûrement les commentaires, c’est pourquoi je les décortique sont :
      (avant le code) :

    • freyafinker 10:02 le mars 31, 2008 Permalien | Réponse

      WordPress ayant zappé les commandes php, comme prévu, il faudra chercher ailleurs comment ouvrir et fermer une balise php.

      Désolée pour ma lenteur à répondre, n’hésitez pas à me solliciter si le problème n’est pas résolu.

      Encore un chose, pour entrer du code (comme php), il faut mettre l’éditeur en mode code.

    • abysse 10:16 le avril 27, 2010 Permalien | Réponse

      Bonjour,

      J’ai fait toutes les manips requises et j’obtiens l’erreur suivante :

      Parse error: syntax error, unexpected ‘<', expecting ')' in /homepages/9/d325145304/htdocs/abysse-tech/wp-content/plugins/exec-php/includes/runtime.php(42) : eval()'d code on line 1

      L'interprétation PHP est faite avec exec-php et fonctionne avec des echos simples

      D'ou cela peut-il venir ?

  • freyafinker 11:09 am le February 10, 2008 Permalien | Réponse
    Tags : éditer le template, liens wordpress, organiser les liens   

    Comment organiser les liens de son blog WordPress ? 

    Ce post s’adresse à ceux qui ont leur blog WordPress hébergé sur leur propre site et qui peuvent donc modifier leur thème en allant dans le menu Présentation Editeur de thème…

    Au bas de la page on trouve « if this page were writable you could edit it ».

    Pour pouvoir modifier le thème, il faut donc aller modifier les droits d’écriture sur le serveur. Trouver donc le dossier des différentes pages du thème à éditer, et en cliquant droit (personnellement j’utilise Filezilla pour transférer les fichiers), on modifie les droits de lecture, écriture et exécution : en cochant toutes les cases, cela nous donne un chmod à 777, c’est ce qui marche pour moi.

    Ensuite, j’ai modifié le fichier sidebar.php.

    Dans le thème en question se trouvait la commande

    php get_links ou php get_links_list

    Je l’ai remplacée par :

    <?php get_links(‘-1’, ‘<li>’, ‘</li>’, ‘<br />’, FALSE, ‘id’, TRUE, TRUE, 50, TRUE, TRUE); ?>

    Chacun des paramètres entre parenthèses a une signification les voilà dans l’ordre :

    • ‘-1’ : valeur par défaut, signifie toutes les catégories, on peut remplacer cette valeur par l’id de la catégorie de liens que l’on veut afficher (voir edit category)
    • ‘<li>’ :le texte qui précède le lien
    • ‘<li>’,'</br>’ : le texte/html qui suit le lien (attention, il y a deux cases, j’ai essayé d’en supprimer une mais ça donne un message d’erreur en décalant les paramètres suivants)
    • TRUE signifie qu’on affiche les images s’il en existe (FALSE on ne les affiche pas)
    • ‘id’ dans quel ordre classer les liens, il existe de nombreux paramètres (pour moi id a convenu, il correspond à l’ordre dans lequel j’ai entré manuellement mes liens dans la blogroll dans l’ordre où je voulais qu’ils s’affichent). Un affichage alphabétique ‘name’ ou par classement ‘rating’ peut être utile. Si on met un _devant, le classement sera par ordre inverse (exemple ‘_name’ : ordre alphabétique inverse).
    • montrer la description (TRUE vrai FALSE faux)
    • montrer le rating (TRUE vrai FALSE faux)
    • ‘-1’ : valeur par défaut pour montrer tous les liens, remplacer par le nombre de liens à afficher
    • montrer la dernière date de mise à jour (TRUE vrai FALSE faux)
    • afficher le lien (TRUE vrai FALSE faux)

    Source : http://codex.wordpress.org/Template_Tags/get_links

    Remarque : ce type de commande est démodé, il va être remplacé progressivement par php_get_bookmarks dans les nouveaux templates.

    Merci à Hugues-André qui m’a permis de résoudre ce problème d’affichage de liens sur un de mes blogs. Son site, L’espace arc-en-ciel propose un site web et un référencement pour 250 euros.

     
    • lespacearcenciel 1:55 le février 10, 2008 Permalien | Réponse

      Bonjour Dilett,

      Je viens tout juste de tomber sur cet article. Je t’avoue très sincèrement que j’ai un peu de mal à suivre…
      En tous les cas, ravi d’avoir pu t’aider 🙂

      Amitiés à toi,

      A bientôt,

      Bises,

      Hugues 😉

    • john 12:25 le juillet 2, 2008 Permalien | Réponse

      Comment créer une nouvelle liste de catégories comme « Catégories » ? Il est possible de créer des catégories de liens mais pas des catégories tout court ?

    • Zo 3:12 le novembre 7, 2008 Permalien | Réponse

      Bonjour,
      Merci pour cet article, qui à sa lecture m’a donné espoir… Je m’explique, je souhaiterais sur un blog wordpress ajouter une liste de liens (pour récup la typo et le design de celle créée par défaut dans le thème que j’ai choisi), mais changer le première attribut de la ligne php ne change rien chez moi… et ce, malgré le fait que j’ai bien fait attention à l’identifiant donné à mes catégories…
      Ce chiffre permet -il vraiment de sélectionner une catégorie à récupérer… ou seulement d’ordonner les liens ?

      Je ne sais pas si je suis très claire…
      MErci par avance.

    • freya (dilett) 10:55 le novembre 12, 2008 Permalien | Réponse

      Bonjour, si changer l’id ne marche pas c’est peut-être un bug de WordPress. Sinon, je vérifierais que c’est bien changé au bon endroit (il y a peut-être plusieurs affichages de liens dans la sidebar, les tiens, plus ceux par défaut). Donc bien lire le code de la sidebar jusqu’au bout. Mais le plus simple serait d’effacer les liens par défaut et d’entrer les tiens à la place. Je ne sais pas non plus si je suis très Claire…

    • amer 12:53 le décembre 10, 2008 Permalien | Réponse

      merci pour l’article

      http://www.sforex-money.blogspot.com

    • yiwuchine 11:33 le juin 26, 2010 Permalien | Réponse

      Franchement, on n’y comprends rien !!!
      Merci d’etre plus « accessible » car j’ai le soucis de ranger mes liens, et d’en editer de nouveaux.

    • Marinettaourlettes 11:37 le janvier 15, 2011 Permalien | Réponse

      Bonjour,
      Merci pour cette article qui m’a bien aidée. Il y a juste encore une chose que je n’ai pas trouvée : est-il possible de créer des sous catégories de liens ?

    • Freya Finker 9:53 le janvier 15, 2011 Permalien | Réponse

      Hello,
      En regardant en vitesse, je ne vois pas la possibilité d’avoir des sous-catégories.
      Si on veut vraiment en faire apparaître, il est toujours possible d’éditer et d’imbriquer les liens à la main dans la sidebar (mais on perd l’intérêt du widget).
      Si quelqu’un en sait plus…

  • freyafinker 5:08 pm le January 20, 2008 Permalien | Réponse
    Tags : Encodage, Simplepie, ,   

    Simple utilisation de Simplepie 

    Je voudrais simplement afficher quelques flux RSS sur un blog WordPress, en français, anglais, arabe et hébreux.

    Simplepie, qui traite les problèmes d’encodage, est donc la solution de choix.

    Pour pouvoir modifier le code de mon blog wordpress, il faut bien évidemment qu’il soit installé chez mon hébergeur, et non pas chez WordPress.com.

    J’ai donc téléchargé la toute dernière version de WordPress : 2.3.2. qui, me semble-t-il, n’est pas encore traduite en français, et je l’ai installée en 5 minutes.

    J’ai téléchargé la toute dernière version de Simplepie : Simplepie 1.1 (attention, il semble qu’elle utilise PHP 5 uniquement).

    J’ai pas mal tâtonné pour savoir où placer simplepie.inc, parce que j’allais devoir l’utiliser dans un template wordpress qui est enfoui dans l’arborescence des fichiers. Finalement, je l’ai mis dans la racine du site, avec l’index.php de mon WordPress, qui ne fait qu’appeler les différents éléments du template.

    Du coup, j’ai dû créer le dossier cache directement à la racine de mon WordPress également. J’ai fixé les droits d’écriture (chmod à 777). Il restait à mettre les fichiers de simplepie au bon endroit, et j’ai donc transféré tout le dossier idn à la racine de WordPress. Je conseille vraiment de ne pas modifier l’emplacement du cache, car il est appelé de très nombreuses fois par simplepie.inc. Les dossiers cache et idn doivent donc être dans le même répertoire que simplepie.inc.

    Ensuite, pour lancer simplepie, j’ai pas mal bataillé avec les tutoriaux du site (problèmes de fonctions non définies, de noms d’objets incorrects…). J’ai fini par m’en sortir en prenant le code dans le dossier de demo qui est dans le package Simplepie (au moins ce code est cohérent avec lui-même).

    J’ai donc copié de grands passages de multifeeds.php et ça a fini par marché…

    Juste une remarque, il faut modifier le chemin de simplepie.inc :

    require_once(‘simplepie.inc’);
    require_once(‘./idn/idna_convert.class.php’);

    Sauf que, avec tout ce temps perdu, je n’ai pas réussi à définir le nombre d’éléments de chaque flux à agréger. J’adopte temporairement la solution de traiter chaque flux séparément.

    foreach($feed->get_items(0,1) as $item):

    (modifier les paramètres entre parenthèses, c’est tout ce que j’ai trouvé pour l’instant pour ne faire afficher qu’un seul item par flux)

    et je ne sais toujours pas non plus comment limiter la longueur du texte agrégé.
    Il me vient à l’esprit que le plugin SimplepieWP, permettait de faire tout cela avec le sourire.
    A suivre… (la semaine prochaine, ça se fera peut-être en 5 minutes…).

    Ah oui, pour voir le résultat (pour l’instant un seul flux agrégé), c’est ici.

     
    • lespacearcenciel 5:13 le février 4, 2008 Permalien | Réponse

      Bonsoir Dilett,

      J’aurais une petite question :

      Existerait-il une solution simple et efficace pour limiter à 50 l’affichage de mes pages dans ma sidebarre sous WordPress ? Sans être pénalisé pour le référencement des pages qui se retrouveraient dès lors et de ce fait cachées, c’est à dire hors sidebarre.
      Est-ce que le plugin ( MyPageOrder) peut le permettre ? Dans le cas contraire, existerait-il un autre plugin me permettant d’agir sans intervention au niveau du code ?
      S’il n’en existe pas, existe-il une autre solution ?

      Je demande, on ne sait jamais. J’ai bien essayé de demander sur WordPress France, mais les réponses que j’ai obtenues ne sont pas claires…

      Si tu as une idée…

      Bises A+,

      Hugues 😉

  • freyafinker 2:34 pm le November 17, 2007 Permalien | Réponse
    Tags : Pile freemen, Plugoo,   

    De la nécessité de bien tenir son weblog 

    J’ai un peu négligé ce blog et internet ces derniers temps, besoin de faire une pause, pas de projet exaltant, résultat j’ai larvé devant la télévision… et tout oublié…

    Résultat, pour bien installer un wordpress, j’ai dû retourner voir l’article de Freya Finker.

    Petit conseil, avant d’installer un wordpress, bien choisir le dossier dans lequel il sera au final, surtout si l’on se trouve dans des sous-domaines. En effet, lorsqu’on déplace le WordPress après installation, on tombe sur un message d’erreur ou parfois sur la racine du site (qui n’est pas sensée être visible par tout le monde), ça fait désordre. Il faut alors retourner dans la page ….wp-admin/install.php, vider toutes les tables et réinstaller WordPress (la dernière opération prend une seconde) mais si on ne veut pas perdre le contenu des tables il faut les déplacer, ou les renommer, ce qui est tout de même désagréable.

    J’aurais dû mieux noter quelle est la page à éditer pour changer la présentation de la page d’accueil, je n’arrive plus à la retrouver…

    Je voulais installer un tchat instantané Plugoo. C’est joli, c’est chouette et immédiat pour le visiteur du site qui n’a pas besoin de s’inscrire pour dialoguer. Plugoo permet d’avoir une conversation avec un visiteur de votre site (un à la fois pour l’instant) en utilisant sa messagerie instantanée favorite.

    Quand j’aurai trouvé, la démo sera sur la pile freemen à son adresse définitive.

     
    • lespacearcenciel 10:09 le novembre 18, 2007 Permalien | Réponse

      Re-bienvenue parmis nous, sur la toile. Ben alors, la télé c’est pas bon !
      Au fait, petite question : Tu en penses quoi de Facebook… ?
      Bises,
      Amitiés,
      Hugues 😉

      Ps – Doc Facebook :
      http://www.lespacearcenciel.com/?p=937

    • Freya Finker 7:44 le décembre 16, 2007 Permalien | Réponse

      Pour installer Plugoo, je n’ai eu qu’à m’inscrire, puis à coller le code dans le template de la page d’accueil, à l’intérieur de la colonne ad-hoc, bref c’est facile et ça fonctionne avec votre messagerie instantanée msn par exemple, bien lire les instructions.

  • freyafinker 1:01 pm le October 6, 2007 Permalien | Réponse  

    Petits ajustements entre amis 

    Je vous expliquerai bientôt comment je suis bêtement bloquée par une commande if else... J’ai jamais été douée avec cette commande !

    En attendant je procède à de petits ajustements.

    Tout d’abord, supprimer a class= »rss widget », puisque je ne sais pas comment les moteurs de recherches jouent avec cet attribut lorsque j’utilise une liste automatique en pseudo-rss.

    C’est là que ça se situe : dans wordpress, wp-includes, widgets.php. Il faut trouver dans wp-widget-rss function la commande suivante.

    echo "
    <li><a class="rsswidget" title="$desc">$title</a>$summary</li>
    ";

    et supprimer class= »rsswidget ».
    Fastoche.
    On va en profiter pour augmenter le nombre d’éléments que l’on peut importer dans ce widget. Ca a l’air facile comme ça, mais il faut en plus augmenter la taille de la zone allouée au widget…

    à suivre…

    A propos de if else, je crois bien avoir fini par comprendre qu’il y a une histoire de lignes vides. Surtout ne pas sauter de ligne entre la commande if() et le {}. A confirmer.

    En tout cas je suis heureuse car ce soir j’ai réussi mon agrégation conditionnelle (en français dans le texte, j’agrège in extenso seulement les posts taggés).

     
  • freyafinker 9:26 pm le September 28, 2007 Permalien | Réponse  

    Annoncing la « Pile Freemen 2.0 » 

    Voilà, et en plus j’adore le template wordpress !

    Je trouve qu’elle a de la gueule !

    http://agir.autresmondes.eu/wordpress/

    Impossible de dire si c’était facile ou difficile à réaliser.

    Rendez-vous bientôt pour les améliorations (agrégation conditionnelle des posts)

     
  • freyafinker 2:29 pm le September 28, 2007 Permalien | Réponse  

    Smart RSS 

    Après vérification Smart RSS permet bien d’importer un flux RSS par article dans un blog WordPress.

    J’ai un peu bataillé vu la maigreur des instructions sur la page destinée à ce plugin : http://www.devplug.net/smartrss-plugin/

    Encore une fois je ne remercie pas le commentateur (Night Angel) bien intentionné qui m’a montré que ce que je cherche à faire est disponible depuis juillet 2006 déjà !

    J’ai donc téléchargé le plugin, je l’ai activé dans la page Plugins de mon wordpress, et j’ai déplacé le fichier wp_smartrss.php à la racine de WordPress comme il était prescrit. J’ai ensuite essayé de lancer wp_smartrss.php, et j’ai obtenu une page blanche.

    C’est tout à fait par hasard que aujourd’hui, j’ai découvert que SmartRSS était passé dans le menu options de mon wordpress, et que c’est là qu’on entre les flux RSS que l’on veut importer. Et lorsqu’il y a des flux à importer, miracle, il suffit de lancer wp-smartrss.php pour commencer l’importation. La page n’est plus blanche.

    Jusque là l’encodage a l’air parfait. Une table est créée dans la base de données avec la liste des flux, j’ai donc pu insérer les 140 flux grâce à l’importation d’un fichier excel (csv) dans la table.

    Bon, il y a quelques petites imperfections, l’affichage ne comprend pas le nom du blog d’origine ce qui est un peu génant. Et puis, je n’ai pas encore compris comment programmer une « tâche en cron » (ouais j’apprends des langues) pour que l’importation soit automatique, et on va voir aussi comment se passent les importations successives.

    Et enfin mon hébergeur n’accepte pas les contenus politiques !

    Et finalement, oui il y a encore moyen de s’amuser avec Simplepie pour me faire mon Smart RSS à moi.

     
    • nat 12:30 le juillet 8, 2008 Permalien | Réponse

      bonjour, j’ai instalé smartrss et ca fonctionne plutot bien. Cela dit meme si il m’annonce une erreur fatale il integre bien le contenu rss et le transforme en articles. Cependant il n’importe pas les images … avez vous reussi à le faire fonctionner ? et jusqu’a quel point ?

    • freya 1:00 le juillet 8, 2008 Permalien | Réponse

      J’ai utilisé smartrss pour importer article par article les flux rss dans un blog wordpress. Dans ce cas j’ai aussi les images.
      Sinon, pour importer un flux dans une page, je recommanderais plutôt d’utiliser Simplepie (les images sont présentes).
      (https://freyafinker.wordpress.com/category/simplepie/)

c
créer un nouvel article
j
message/commentaire suivant
k
message/commentaire précédent
r
Réponse
e
Modifier
o
afficher/masquer les commentaires
t
remonter
l
connexion
h
afficher/masquer l'aide
shift + esc
Annuler